Fildus
Bienvenu(e) sur Fildus!

Ce forum est un forum pour adolescents, où l'on parle de tout, dans la bonne humeur et la constructivité.
Musique, Science, Art, Actualité, Monde, Langues, Sport, Jeux, Délires... Tout y est représenté.
Mais il fonctionne selon un principe démocratique:
- Les membres du forum élisent les modérateurs. Chacun a le droit d'exprimer son avis sur l'organisation, l'apparence, les défauts/qualités du forum, etc... et d'être entendu.
- Les membres du forum votent les règlements et sont écoutés pour les modifications du site.
- Les modérateurs ont un pouvoir limité et contrôlé.

Si vous avez des questions ou des problèmes, joignez-moi sur l'adresse: fildus@laposte.net

Bonne visite!

Il n'est désormais plus possible de se réinscrire!

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 41 le Lun 27 Jan - 21:22
La citation du mois!
"Ayez de la haine pour le péché et de l'amour pour le pécheur" Gandhi (proposée par BleuPanda)
Artiste du mois!
Rudimental ~ Not giving in https://www.youtube.com/watch?v=J9-Lwpgfd1E&feature=youtube_gdata_player (proposé par Salomé)
Derniers sujets
» Politique...
Ven 11 Nov - 0:44 par Anate0

» Musique ~ Postez ici la zique :D
Mar 30 Aoû - 2:54 par Anate0

» sALUT LES COPAINS
Jeu 18 Aoû - 21:35 par Anate0

» HEY FUCKASS
Jeu 18 Aoû - 21:35 par Anate0

» HeY BrO
Jeu 18 Aoû - 21:35 par Anate0

» Le RP eSt Il uN MoYeN dE s'InTeGrEr dAnS La sOcIeTe ?
Jeu 18 Aoû - 21:35 par Anate0

» L'Armée de Klémon
Jeu 18 Aoû - 21:35 par Anate0

» J'ai passé ma journée à faire ça
Lun 11 Jan - 18:43 par Anate0

» ABC Musique
Dim 23 Aoû - 0:48 par Anate0

» CHATBOX
Mer 19 Aoû - 0:52 par Anate0

» Les rêves
Mar 18 Aoû - 21:00 par Anate0

» [RP] La guerre Fildusienne
Mar 18 Aoû - 20:37 par Anate0

» Comment êtes-vous habillés aujourd'hui ?
Mar 18 Aoû - 19:15 par Anate0

» Le sexe, et l'amour.
Mar 18 Aoû - 18:11 par BleuPanda

» test pour la super gazette de fildus
Mar 18 Aoû - 17:11 par Anate0

» IIème Guerre Fildusséenne
Mar 18 Aoû - 17:09 par Anate0

» Meeting Fildus à la Japan Expo 2014
Mar 18 Aoû - 17:09 par Anate0

» Bon alors, cette rentrée ?
Mar 18 Aoû - 16:43 par BleuPanda

» Ponchour, l'admin est de retour!
Mar 18 Aoû - 16:31 par Anate0

» Quelques trucs que vous ne savez peut-être pas sur l'Italie!
Mar 18 Aoû - 16:17 par Anate0

» Qu'est-ce qui caractérise l'Être Humain selon vous?
Mar 18 Aoû - 16:16 par Anate0

» JUST1C3
Mar 4 Aoû - 4:49 par Anate0

» On se dit tout!
Dim 12 Avr - 19:29 par Anate0

» INSANITY
Sam 4 Oct - 23:10 par atubaboun

» ABC Cinéma
Jeu 2 Oct - 21:53 par atubaboun

» je danse tu danses il danse nous dansons vous dansez EN ROSE
Lun 29 Sep - 22:29 par atubaboun

» Marquise Spinneret Mindfang
Dim 21 Sep - 17:06 par BleuPanda

» Le court métrage de gars de mon lycée
Sam 6 Sep - 9:59 par BleuPanda

» [JEU] Le jeu des dilemmes
Jeu 4 Sep - 18:40 par BleuPanda

» Les mots dans différentes régions !
Jeu 4 Sep - 18:38 par BleuPanda

» L'univers, et autre détails stressant de la vie quotidienne
Lun 1 Sep - 22:25 par Vipère Rouge

» Dans la tête d'une victime d'hallucinations auditives
Mar 19 Aoû - 12:18 par BleuPanda

» Vie d'un Destin ou d'une liberté ?
Lun 18 Aoû - 14:48 par Valentino!

» La Roussitude
Dim 17 Aoû - 14:18 par Zébulon

» Jeûne pour le climat
Dim 17 Aoû - 0:05 par Valentino!

» Créer un groupe sur skype
Sam 16 Aoû - 23:04 par Valentino!

» Des reprises pas mal
Dim 10 Aoû - 17:47 par Zébulon

» L'armée trolle de Meenah
Dim 3 Aoû - 20:41 par Vipère Rouge

» Les clichés.
Dim 3 Aoû - 14:02 par atubaboun

» Kankri Vantas
Sam 2 Aoû - 18:34 par Zébulon

» less pale more pail
Sam 2 Aoû - 15:23 par Zébulon

» [ENTER NAME] NEPETA LEIJON
Sam 2 Aoû - 15:18 par Zébulon

» Méditation ou abcsence ?
Sam 2 Aoû - 13:22 par Zébulon

» Pain Au Lait est physiquement présent
Sam 2 Aoû - 13:07 par Zébulon

» La Religion dépassera-t-elle un jour le seuil d'obsolétisme ?
Mer 30 Juil - 21:43 par atubaboun

» Je s'appelle atubaboun
Mer 30 Juil - 17:39 par BleuPanda

» Speedrun Portal
Mer 30 Juil - 14:37 par Zébulon

» A mes heures perdues...
Mer 30 Juil - 12:17 par Zébulon

» Il est énorme !
Mer 30 Juil - 12:14 par Zébulon

» Imaginons (rose)
Mar 29 Juil - 20:00 par Zébulon

» DU ROSE POUR LES TITRE DE TOPIC !!!
Mar 29 Juil - 18:21 par atubaboun

» League of Legends?
Lun 28 Juil - 20:28 par PainAuLait

» Attention ya des spoilers !!! (La foire du trône-Le lion)
Lun 28 Juil - 19:57 par Vipère Rouge

» La quête du bonheur et le sens de la vie.
Lun 28 Juil - 17:54 par Meenah Peixes

» Le jeu des Nations !
Lun 28 Juil - 17:27 par Vipère Rouge

» Et après le lycée?
Lun 16 Juin - 14:33 par Agathepower

» Un sujet immanquable
Sam 14 Juin - 19:04 par Agathepower

» Notemoncaca.fr
Jeu 12 Juin - 5:19 par BleuPanda

» Game of Thrones
Mar 10 Juin - 19:43 par BleuPanda

» Les origines de vos pseudo !
Mar 10 Juin - 13:05 par Jeff Dillanon

» Les gens me détruisent...
Mer 28 Mai - 19:45 par BleuPanda

» Vos propositions pour les widgets "la citation du mois" et "artiste du mois"
Mer 28 Mai - 18:45 par BleuPanda

» Gloire à Roger
Jeu 22 Mai - 21:48 par Jonghie

» Moi c'est Agathe!
Mer 21 Mai - 21:04 par BleuPanda

» La musique d'Anate
Sam 17 Mai - 21:27 par BleuPanda

» Shamann est bête, mais elle sait quand même dessiner u_u
Sam 17 Mai - 21:26 par BleuPanda

» "Non à l'épilation, les femmes ne sont pas des moutons" ?
Sam 17 Mai - 21:23 par BleuPanda

» TUMBLR
Sam 17 Mai - 21:15 par BleuPanda

» Faut-il manger des insectes ?
Jeu 15 Mai - 18:48 par Jonghie

» [PROJET] Lancement du projet de redynamisation du forum
Mer 14 Mai - 23:18 par Jonghie

» L'été...
Ven 2 Mai - 22:30 par Shamann

» Dissertation français niveau 1ère L
Ven 2 Mai - 8:22 par Zébulon

» Vos matières préférées?
Jeu 24 Avr - 13:17 par Agathepower

» Before I Die
Mar 22 Avr - 15:41 par Agathepower

» [JEU] Videz vos poches
Mar 15 Avr - 9:51 par BleuPanda

» Poésie
Lun 14 Avr - 20:53 par Agathepower

» Shopping
Mer 9 Avr - 20:53 par BleuPanda

» Si je vous le dis, vous ne le lirez pas.
Sam 5 Avr - 17:55 par Jonghie

» ~ Mappy ~
Sam 5 Avr - 12:58 par Jonghie

» Je suis une chanteuse née!! Youhou~
Sam 5 Avr - 12:56 par Jonghie

» Devine qui va poster après!
Mer 2 Avr - 22:59 par BleuPanda

» Moi Laship. Ugh.
Dim 30 Mar - 17:13 par Agathepower

» Demain, nous manifestons !
Dim 30 Mar - 11:47 par minapa

» Suède : égalité homme/femme au petit coin
Mer 26 Mar - 20:41 par Vipère Rouge

» Et oui, je dessine
Sam 22 Mar - 22:00 par Jonghie

» Salutations
Mar 18 Mar - 23:34 par Jonghie

» 描画.DRAW DESSIN ZEICHNUNG DIBUJO.描画
Lun 17 Mar - 23:13 par Meenah Peixes

» Anate a besoin de vous !
Lun 17 Mar - 18:49 par Meenah Peixes

» Que pensez vous des sondages?
Dim 16 Mar - 19:19 par BleuPanda

» Histoire du Forum!
Sam 15 Mar - 22:28 par Jonghie

» Les émoticônes cachées de Skype!
Mer 12 Mar - 22:48 par Meenah Peixes

» Toy Story !
Dim 9 Mar - 20:14 par BleuPanda

» Comment dessineriez-vous une âme humaine?
Mar 4 Mar - 19:24 par minapa

» Anatémo
Lun 3 Mar - 18:42 par BleuPanda

» Ceci est un sujet comme un autre
Ven 28 Fév - 15:47 par Shamann

» L'origine des mots.
Mar 25 Fév - 17:30 par BleuPanda

» La vie d'Adèle
Lun 24 Fév - 11:48 par Agathepower

» Miyazaki, ou l'un des plus grands réalisateurs d'animation japonais
Sam 22 Fév - 22:54 par BleuPanda

» La Religion
Sam 22 Fév - 20:25 par Tarja Shine Wuormaus

Les posteurs les plus actifs du mois

Les posteurs les plus actifs de la semaine


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La quête du bonheur et le sens de la vie.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Zébulon

avatar
Ministre Important
Ministre Important
Salut tout d'abord !
Aujourd'hui, je suis un peu déprimé (comme chaque jour qui passe), alors j'ai envie d'écrire deux-trois conneries histoire de peut-être me calmer. Oui, c'est vrai que ça fait un moment que je ne poste plus sur le forum mais on s'en fou.
Je suis quelqu'un d'assez pessimiste. Surtout depuis un an. Depuis que j'ai commencé à sérieusement étudier le français avec une prof qui m'a captivé dans cette matière en particulier. Et, je ne sais pas si c'est l'âge ou ce travail sur la littérature en particulier (ou peut-être même les deux), mais je me sens changé. Je vois une réalité beaucoup plus noire du monde que celle que je possédais auparavant. J'ai même du mal à être heureux. Je ne le suis généralement qu'en compagnie d'amis, ce sont eux les vecteurs de ma joie. Quand je suis séparé d'eux, je me sens mal, comme maintenant. La compagnie humaine me détend.
Ainsi, je tourne en rond. Eh bien... Je me sens mal dans ma situation. Je n'aime pas ce que je suis, ce que je vis : j'aspire à plus. J'ai beau avoir d'excellents amis, j'aimerais être plus lié à eux. Niveau familial c'est pas top alors j'essaye souvent de me raccrocher sur eux, mais bien sûr, ce n'est pas une solution viable. Ils ne peuvent pas être toujours disponibles pour les autres. Alors, il faut se débrouiller, passer le temps comme on peut, oublier son malaise, ... Sans que ça ne marche réellement.
Pourquoi être mal à l'aise dans sa vie alors ? Parce qu'en tant que jeunes, on est tous un peu idéalistes, et que la désillusion arrive de toute façon. Et j'ai l'impression qu'elle arrive pour moi. Depuis une ou deux années, je me tourne de plus en plus vers un idéal humaniste : un monde où l'Homme existe, où il n'y a plus des hommes avec des nationalités, des coutumes, des traditions mais un monde où l'Homme n'est qu'une population unique, unie où chaque apprécie l'autre, où on n'est plus motivé par la cupidité, l'envie mais par l'altruisme, le soucis de faire du bien à l'autre, d'apprendre, de pratiquer, de découvrir. Mais ce monde, d'amour, de bonheur, de savoir et de paix est une utopie, théorisée depuis bien longtemps par les hommes qui n'ont jamais pu l'atteindre. Et pourquoi ? A cause de l'homme lui-même et sa monstrueuse bêtise ! Le mal le plus gros de ce siècle, c'est certainement le repli sur soi. La centralisation sur son propre être plutôt que sur une population : notre société occidentale (qui perd progressivement son qualificatif d'"occidental" vu la vitesse à laquelle elle se répand dans le monde) nous a enseigné que le bonheur résidait dans le bien matériel, dans la satisfaction de posséder, d'être quelqu'un d'important et de respecté.
Mais est-ce réellement ça le bonheur ? N'est-ce pas plutôt celui de voir les yeux de concierge briller parce qu'on vient lui dire bonjour sans qu'il n'y ait de raison ? De voir un sourire s'afficher sur le visage de personnes atteignant la fin de vie parce que deux jeunes gens viennent leur rendre visite un mercredi toutes les deux semaines ? N'est-ce pas plutôt l’apaisement reçu après avoir aidé un ami dans une période difficile ? Le bonheur, est-ce que ce n'est pas l'émotion, le plaisir que l'on se crée en ayant soulevé chez quelqu'un l'espoir qu'on s'intéressait à elle ? Je ne vous apprends rien ici. Et pourtant, très peu de gens appliquent cette pensée. L'être-humain (ou la bête humaine dans un terme plus dégradant) se fixe des limites, des cadres parce que la société a soulevé chez lui des préjugés que ce soit par les médias, l'éducation ou les coutumes. Et par ces mêmes cadres, il s'empêche, s'interdit lui-même de provoquer le bonheur, que ce soit par des railleries, mêmes légères, ou du mépris. Et pourquoi ? On ne sait pas, parce que c'est comme ça (et je reviens sur le très bon lien de Valentin et son paradigme :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), parce que le monde est comme ça. Et ça m'énerve rien que d'y penser. Et ça me fait peur aussi, parce que j'ai peur de me ranger, de devenir un poisson rouge dans un bocal, un être qui vit sans savoir pourquoi.
J'aimerais que l'homme se comprenne, s'entende. Mais ça semble impossible. Rien qu'en politique ! Une opposition gauche-droite incompréhensible et qui ne mène nulle part. On frappe sur l'autre, on veut lui imposer une vérité alors qu'il faudrait justement construire un monde à partir d'opinions divergentes, opposées. Mais non, il faut s'enfermer dans son idée de la vie et du monde quitte à en venir aux mains et mettre au monde des conséquences plus ou moins importantes.
Je crois que ma réflexion part dans tous les sens et que moi-même j'ai du mal à l'organiser. Mais voilà, ça m'énerve de voir des gens qui ferment les yeux sur une réalité largement visible : l'intolérance, la pauvreté, la souffrance (morale ou physique),... Et surtout : notre indifférence vis-à-vis de ces mêmes choses.
Je répète ce que j'ai déjà dit mille et une fois mais voilà, je ne parviens pas à résoudre mon "Mal du siècle", pour continuer dans le monde de l'individualisme. Ainsi, comment faîtes-vous pour vous redonner le moral ? Pour surpasser ce sentiment d'être un atome au milieu du néant ? D'aller de l'avant ?
Il y a des milliers de façon de résoudre ce problème dont une que j'ai essayé (la méthode Camus) : le monde est absurde, le mal est partout. Il n'y a pas de Dieu ou d'entité quelconque pour sauver l'homme de son horrible condition baignant dans la souffrance. L'homme ne peut que lutter et se révolter face au mal sans jamais le vaincre. Jusque là, ça va, le problème, il est sûr le bonheur : ainsi, le bonheur de l'existence humaine ne réside que dans l'amour et la foi en l'homme. Voilà, mon problème, pour les raisons que j'ai énoncées plus haut, j'ai de plus en plus de mal à croire en l'homme malgré le fait que celui-ci est capable de choses magnifiques : je parle bien sûr de l'Art, idée que je n'ai absolument pas développé mais qui fait bien partie des choses pouvant amener un bonheur véritable chez l'homme.
Bref, j'arrête mon blabla ! Je suis vraiment désolé, je crois que je suis parti dans tous les sens et ça pourra très certainement vous paraître incompréhensible ! Mais, si jamais vous avez à peu près compris ce dont je parlais, je vous demanderais de vous exprimer sur le sujet : partagez-vous mon sentiment ? Quelle idée avez-vous du sujet ? Pouvez-vous la donnée ? (qu'elle soit de vous ou d'un philosophe/écrivain, qu'elle soit positive à propos de l'existence ou non).
Merci d'avoir lu, vous mériteriez le prix nobel du courage !
Bonne journée.
Un déprimé de la life.


₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BleuPanda

avatar
Roi
Roi
Je ne sais pas quoi répondre à ton beau sujet, moi-même je n'ai pas trouvé de solution.
Moi-même j'ai du mal à comprendre le concept de "bonheur", parce que je ne le connais pas. Je connais la joie passagère, l'excitation, le rire, mais pas un bonheur apaisé général, je ne sais pas ce que c'est. J'essaie au maximum de me tourner vers mon prochain, de militer pour les droits de l'homme, pour toutes les causes qui me tiennent à cœur, d’œuvrer pour faire évoluer ce monde, mais ça ne me rend pas heureuse. Je ne sais pas si je serais heureuse dans une société ouverte, tolérante et respectueuse de toutes les formes de vies terrestres. Personnellement, je n'ai pas trouvé de recette du bonheur, je me contente de méthodes pour ne pas sombrer totalement dans le malheur, je me divertis.
Tout comme toi, quand je suis seule je me sens mal. Mais je ne sais pas si je vais bien quand je suis avec mes amis, je pense qu'ils me font surtout oublier. Oublier quoi ? Je ne sais pas. Je ne sais pas non plus si j'ai envie d'y penser. J'ai juste appris à garder un fil qui me retient à la réalité, le bonheur serait un entremêlement de milliers de ces fils, peut-être... Je pense que tout le monde peut et doit travailler au quotidien pour réduire les inégalités et faire en sorte de vivre dans une société plus agréable. Mais je pense aussi que ce n'est pas la solution pour être heureux. Parce qu'il n'y a pas une solution, parce qu'il n'y a pas de réponses, seulement des questions. Dans ton titre, tu parles du "sens de la vie", mais la vie a-t-elle un sens ? Doit-elle avoir un sens ? A mes yeux, la vie, comme la mort, comme tout autour de nous n'a pas de sens. Elle est, c'est tout. On nait sans raison, et on meurt sans raison, comme ça. C'est à chacun de chercher des  choses qui feront de son voyage sur Terre un truc pas trop nul, et je pense que pour ça chacun peut avoir des idées différentes, l'art, l'altruisme, l'élevage d'ornithorynques, etc... Je ne sais pas si j'ai répondu à tes questionnements, j'ai surtout l'impression de m'emmêler les pinceaux depuis tout à l'heure, mais je suppose que c'est comme ça dans ma tête aussi !
Prix nobel de courage à toi pour avoir écrit ce pavé,
Bonne soirée,
Une paumée de la life (un peu déprimée aussi)

Zébulon

avatar
Ministre Important
Ministre Important
Je suis vraiment heureux que ce sujet vous motive à parler ! Je trouve ça réellement agréable. Merci en  tout cas (Tarja et Maëlle, j'attends vos messages respectifs, vous avez suscité de belles idées mais je vais vous laisser le bonheur de les développer en y faisant, si possible pas référence ici) !
Le bonheur général sur de longues périodes est inatteignable, tout simplement parce que pour ça il ne devrait plus avoir de mal. Chose qui est impossible puisque que la souffrance est partout (même dans nos têtes). Ce genre de bien-être général n'est cultivé qu'avec une sagesse et un contrôle de soi-même surhumain ; je fais bien sûr référence aux moines shaolin (il me semble que ce sont eux mais pas sûr) qui consacre leur vie à cela. Mine de rien, ils sont un peu l'incarnation de l'idéal que j'énonçais auparavant.
Bref, pour revenir à ton message, je pense que le vrai bonheur c'est ce que tu décrivais : les petits moments délicieux de la vie. Le rire, la joie éphémère, etc. C'est ça le bonheur, ou du moins, c'est celui qu'on peut chercher à cultiver dans notre société telle qu'elle est. Également, si j'ai mis "sens de la vie" c'était justement pour qu'on réagisse sur ça. Du point de vue de la croyance, la vie a un sens, un but : perfectionner l’œuvre de Dieu, l'embellir, faire le bien sur Terre et véhiculer de "bonnes " valeurs. Du point de vue non croyant, la vie n'a, comme tu l'as dit, pas de sens. Et ce serait intéressant de débattre là dessus : pourquoi chercher un sens à sa vie sinon pour se voiler la face à propos de l'absurdité du monde ? Je ne dis pas là que la religion est mauvaise, elle a permis autant de bonnes choses que d'atrocités. Chercher un sens à la vie donc, ne serait-ce pas un peu orgueilleux de la part de l'être-humain ? L'homme serait donc plus important que les autres habitants de la Terre. Bref, j'ai pas trop envie de m'étaler maintenant tout de suite sur ça, si quelqu'un veut développer, ce serait avec plaisir sinon je continuerais une autre fois.
J'aimerais revenir sur un point dont tu as parlé : militer pour les droits de l'homme. C'est une bonne intention, mais ça ne peut pas te rendre heureux. La lutte pour une cause ne peut pas véhiculer une quelconque satisfaction ; ça reste honorable et juste mais ça ne te permet pas d'être heureux parce que c'est une théorisation, une manière de penser. Je ne sais pas si par "militer" tu parlais de croire en une idéologie et te battre pour elle ou alors si tu parlais de faire des actes concrets (aller réellement vers les gens, leur accorder un peu de ton temps, ...), normalement c'est le deuxième cas qui permet de se sentir un minimum soulagé, sinon décris pourquoi ! Je pense pas que se battre pour un idéal puisse changer grand chose parce que c'est un peu attendre que ce même idéal tombe du ciel comme par hasard (avec par exemple, une Révolution ou une élection) alors que l'acte concret, l'aide claire aux autres permet de faire évoluer les mentalités et d'avancer vers l'idéal. L'acte concret dont je parle peut par exemple être un geste, une action pour les autres ou une expression de soi-même à travers l'art (dont voulait parler Tarja et dont je ne parlerais donc pas plus).
Voilà, désolé, j'ai l'impression d'affirmer un peu trop fort ce que je dis, ne te sens pas attaquée par ce que j'ai dit, j'ai la tête bousillée et d'ailleurs je vais arrêter un peu ! Donc si je me fais trop "philosophe orgueilleux qui affirme sa science" c'était pas voulu... :X
Et pour finir, le but n'est pas d'apporter des réponses parce qu'il n'y en a pas (c'est tout l'intérêt de la philosophie) mais d'apporter des pistes de réflexion à chacun et de "compléter notre puzzle" du grand mystère avec de nouveaux indices ! Wink
Merci, à toi aussi, d'avoir si bien répondu et d'avoir pris le temps de le faire ! Sur ce, je vais faire quelque chose qui ne demande pas trop d'efforts intellectuels.
Bonne soirée,
Le philosophe déprimé et pédant qui balance sa science.


₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tarja Shine Wuormaus

avatar
Ministre Puissant
Ministre Puissant
(copier/coller)

J'ai tout lu (vaguement mais oui) Après, moi je commence à me faire une "raison" : Nous vivons dans un monde magnifique, avec une faune et une flore merveilleuse; mais l'être humain le gâche...
Et, je dois te l'avouer, que moi aussi je suis déprimé, sauf que moi, c'est certaines personnes de mon entourage qui me dépriment... Que ce soit par leurs émotions qui sont contagieuses (tristesse, colère, etc...) ou de part leurs comportement (ou l'intolérance comme tu le dis si bien).
Tu nous demande quelque chose par rapport aux auteurs ou de philosophes (enfin, si j'ai bel et bien compris). Eh bien, je pourrais te dire ceci : soit un artiste ! Car être un artiste ne suffit pas à faire de "jolie choses", il doit aussi faire passer des messages ! Faire parler l'amateur de l'art en question ! Que ce soit dans l'écriture, dans la musique en passant par le dessin,... Tout art dont tu est le maître est bon : pour se délivrer, et pour partager sa manière de penser avec d'autres individus.


₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Faites donc la paix. Il faut être naturel. C'est ça le truc en amour. Moi je te le dis."

Big Mama, Rox et Rouky

Salomé

avatar
Ministre Important
Ministre Important
BleuPanda a écrit:Moi-même j'ai du mal à comprendre le concept de "bonheur", parce que je ne le connais pas. Je connais la joie passagère, l'excitation, le rire, mais pas un bonheur apaisé général, je ne sais pas ce que c'est.

Je vois tout à fait de quoi tu veux parler, je ressens ça aussi. 
Je suis désolée, je suis nulle en débat, j'ai pleins d'idées là dessus dans ma tête mais je serais bien incapable de les ordonner pour en faire une réponse sensée.
En tout cas je trouve ton message, Zébulon, très juste et même splendide de réflexion. Je l'ai même lu plusieurs fois, imagines, haha. Les questions que tu poses sont les bonnes, et je suis désolée de ne pas pouvoir y répondre. Peut-être que si j'ai un jour le temps, je reprendrais tout ça et j'essaierais de faire une réponse correcte !


₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
“- You'd shoot me if you had the chance, wouldn't you?
- With a big fucking smile on my face.
 -There's the spirit.”
"I am just a part of a big cycle of lies, I should be fuckin' president. I wear all this Italian shit because underneath I still feel like the Bronx."

Phone Game

Zébulon

avatar
Ministre Important
Ministre Important
Le dernier message (que j'avais posté et viens de supprimer) ne convenant pas réellement au sujet, je décide de réécrire quelque chose de plus sérieux que la dérive émotionnelle mise en ligne il y a peu.

Le bonheur, comme on le souligne à présent, est quelque chose de complètement inconnu. De la joie passagère à un état de satisfaction durable, on a du mal à savoir concrètement ce qu'il est et c'est exactement pour ça qu'il est aussi insaisissable. Son apprivoisement demande un travail long et acharné sur la compréhension de soi-même et de l'autre ; or, dans une société où les sentiments d'insécurité (terrorisme, divers traquas économiques, ...), de méfiance (que ce soit vis-à-vis de la politique, des médias, du "système", ... (le fabuleux "Tous pourris" fait ici office d'un magnifique exemple)) et de frustration (solitude, société de consommation qui entraîne un désir matériel permanent, ...), le "Bonheur", avec un grand B, semble être une porte ouverte à tous vers une fuite d'un monde qui ne convient à personne. Son atteinte se présente ainsi comme une priorité pour un grand nombre d'entre nous.
Et justement, le bonheur est-il réellement à prendre comme une fuite de la réalité ? N'est-ce pas plutôt une ouverture sur cette même réalité ? Le bonheur, dans une telle conception, se serait ainsi vivre en harmonie avec le monde bien qu'il soit horrible et détestable. Une des erreurs qui peut, je pense, être ainsi commise, ce serait de se "voiler la face", se convaincre que le monde est bon malgré les horreurs qui y subsistent. C'est une théorie de Leibniz (dénommée "l'optimisme leibnizien") attaquée dans le très fameux conte philosophique de Voltaire, Candide : Dieu, qui est un être parfait, a créé un monde le plus parfait possible mais dans lequel subsiste le mal, cependant, ce mal, quelque soit sa forme, a une cause logique et voulue par Dieu ; Voltaire déjoue cette théorie en montrant que le monde est mauvais : il y a la souffrance, la cupidité, ... Il attaque également l'esclavagisme, qui était une activité courante de l'époque, en désignant son absurdité ainsi que la part de cupidité et de cruauté humaine qui y réside. Ainsi, comment être en accord, en harmonie, avec quelque chose qui est, à la racine, mauvais ?
C'est, je pense, un des plus grands questionnements lorsqu'on admet l'idée que le bonheur, c'est être en accord avec le monde (donc avec soi et avec autrui). La philosophie étant l'art de la réflexion, on ne peut que susciter sans jamais résoudre, ce que je vais essayer de produire. Nous le ressentons à peu près tous, le monde déplaît et dégoûte, et pourtant, malgré un mal omniprésent, une part de bien subsiste. On revient ainsi sur que j'avais déjà énoncé : l'art et les relations humaines qui permettent l'ouverture. Je ne pense pas revenir beaucoup sur les relations humaines qu'il me semble qu'on a largement détaillées. A propos de l'art, dont parlait Tarja, il peut permettre le bonheur car il ouvre sur le monde : lorsqu'on découvre une œuvre, on perçoit une vision du monde d'un auteur, qu'on se doit absolument de nuancer : faire l'apologie d'un unique artiste ou d'un unique mouvement de pensée/artistique ne mène nulle part ; c'est au contraire la découverte de dizaines de manières de percevoir le monde qu'on peut espérer construire la sienne (argument qui peut déplaire aux fervents défenseurs de la "pensée libre" ou plutôt du libre arbitre). D'autre part, créer une œuvre, c'est d'abord passer par le chemin précédemment énoncé : construire une réflexion et la faire éclater dans un travail artistique. Ainsi, d'une certaine manière, l'Art par la découverte du monde et une réflexion sur celui-ci, et les relations humaines par une ouverture et une compréhension de l'autre amènent une réflexion sur ce que nous sommes et nous font relativiser sur notre condition d'êtres humains. On peut ainsi apprendre à être en accord avec le monde et donc à être heureux.

Voilà, j'ai terminé. Je ne suis pas réellement fier de ma conclusion un peu pressée (parce que j'en ai marre d'écrire) et pas très philosophique (parce qu'elle apporte une solution alors qu'il n'y en a pas réellement).
Bref, j'espère que vous apprécierez cette petite rédaction et je vous demanderai, si c'est le cas, de participer au sujet ! J'aimerais vraiment que plus de monde participe, parce qu'on peut réellement créer un débat. ça a l'air compliqué comme ça, mais je vous assure que ça ne l'est pas du tout ! Quand j'écris tout ça, je le fais en freestyle ! Je comprends que vous puissiez aussi avoir la flemme parce qu'en effet c'est long (j'ai bien passé une à deux heures à écrire ce truc) et ça à l'air décourageant. Mais si vous vous sentez motivés, lancez-vous, ça me ferait vraiment plaisir et ça redonnerait vie au forum.
Aussi, ce serait cool si on pouvait se contredire, s'opposer sur des arguments, proposer de nouveaux concepts et théories ! Par exemple, qu'est-ce que c'est pour vous le bonheur ? Essayez d'y réfléchir, de vous opposer à ce qui a été dit. Je pense qu'on est assez matures pour s'opposer en argumentation sans pour autant s'emporter et se détester autre part que sur ce sujet ! Wink
Je compte sur vous ! En tout cas, merci d'avoir lu, maintenant, à vous de réagir ! Very Happy
Bonne soirée/journée à vous, fildusséens !


₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Meenah Peixes

avatar
Premier Ministre
Premier Ministre
Le bonheur c'est la quête ultime de l'Humain et celui est ci complexe qu'il ne peut l'atteindre, car si on part du principe qu'un homme a tout ce qu'il désire, qu'il n'a même plus d'envie pour d'autres choses, alors que lui arriverait t-il? Il serait "heureux" vivrait sa vie monotone sans se soucier des différents problèmes qu'il pourrait avoir? En résumé on pourrait dire qu'il serait bête, l'imbécile heureux comme on l'appelle. Pur résumer un sujet qu'on a traité en AP de philo cette année, on a vu que le savoir apportait un certain pessimisme, celui qui ne sait rien ne voit pas les problèmes et peut donc être heureux, mais tout ceci est factice. Alors que celui qui possède le savoir, est conscient de ce qui l'entour de toutes les imperfections et que sa quête est sans fin, mais malgré tout ce savoir lui offre un certain bonheur, si celui qui recherche le savoir continue sa route, c'est bien que ce savoir lui apporte quelque chose. Je pense donc que l'Homme ne doit jamais s'estimer parfaitement heureux, ce serait pour lui comme de dépérir.
Le bonheur passe donc, à mon avis dans les projets, et dans la vision du futur (ce qui est d'une manière une déconnexion à la réalité comme énoncé par Zébulon, cette thèse rejoint la sienne). Il y a donc plusieurs étapes que constitue le projet : tout d'abord l'idée, l'envie de réaliser ce projet, et la pensée de ce qu'il sera une fois aboutie, ensuite la plus longue période et la plus compliquée et lac concrétisation de celui-ci, qui peut se faire avec des problèmes, de la peine, de la fatigue, de la lassitude, et toutes ces impressions négatives qui renforceront la troisième étape, celle de la finalité, une fois le projet aboutie, la satisfaction et la fierté d'avoir réussi, qui est donc augmenté si le projet à posé de nombreux problèmes. Ceci peut être effectif pour de toutes petites choses, comme des très grandes. Le problème du projet est que pour atteindre la dernière étape il faut qu'il est une fin. Cela veut donc dire, qu'après avoir vécu dans le futur en pensant au projet, l'individu vit dans le passé en se le remémorant. Et il ne peut le faire éternellement, car après un temps passé le bonheur apporté par la réalisation du projet devient futile et ne lui suffit plus, il devra donc se trouver un autre projet, et ainsi de suite.
Mais le projet n'est peut être au final qu'une distraction pour ne pas penser à tout ce qu'il y a autour. J'ai beaucoup apprécié la thèse de Blaise Pascal qui disait que l'homme passe son temps à se distraire pour ne pas penser à la vanité de son existence (qui d'une manière le rend malheureux), donc tous les contacts humains dont vous parlez etc font partie de cette distraction, il permettent d'oublier cette vanité et donc de ne pas porter ce poids pendant un certain temps.
Voilà je pense avoir résumé ma pensée sur la recherche du bonheur, bien que de nombreux autres aspects pourraient être pris en compte. En plus Salvi m'a perturbé en me faisant arrivé sur la chat box et j'en ai perdu le fil de mes pensées, donc ce sera tout.
Si une dernière chose sur ma thèse du projet, j'aimerais juste rajouter qu'il y en a certains qui peuvent s'étendre sur une durée de temps tellement grande, que le Projet (avec un grand P) est finalement constitué de pleins de petits projets, ainsi il y a toujours une continuité qui évite à l'individu de se lasser ou de rester sur son passé et toujours continuer de l'avant, ce sont en gros des Projets qui peuvent ne pas avoir de réelles fins. C'est à l'individu de la choisir, ou même de passer son entreprise à quelqu'un d'autre, mais dans ce cas on ne peut pas vraiment dire que la troisième étape soit purement respectée, c'est juste un ensemble, et le but ne peut jamais être vraiment atteint. Ces grands projets ont donc leurs avantages comme leurs inconvénients. Voilà je n'avais pas envie de donner des exemples pour illustrer ce que j'ai dis, bien que j'en ai utiliser beaucoup pour formuler ma pensée, mais c'est justement pour que vous puissiez penser à tous ceux que je n'aurais pas mentionné.


₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum